Home

Le blog libertin du Cupidon

Marché aux fantasmes

Pas de commentaire Soirée libertine

Négociez vos fantasmes inavoués avec qui vous voudrez

Avez-vous déjà imaginé pouvoir marchander vos fantasmes les plus inavouables avec celui ou celle que vous aurez choisi ?Et bien, sachez que les Saint-Amour et le Cupidon vous proposent une nouvelle soirée qui devrait vous réjouir. En effet, le vendredi 11 octobre, nous organisons un marché aux fantasmes où chacun pourra marchander, avec qui veut bien l’entendre, ses fantasmes les plus fous. Bien sûr, votre interlocuteur pourra négocier le prix à payer pour matérialiser vos désirs, voire le refuser s’il le souhaite.

Pour que cela soit plus crédible, nous attribuerons à chaque participant une dotation initiale en monnaie de singe, bien évidemment ! Comme au Monopoly, des billets fictifs vous seront donnés à la « case départ », lors de votre arrivée au Club. L’unité monétaire sera le $A ($aint Amour) et pour être plus pragmatique, vous pourrez, par exemple, vous offrir un baiser pour une centaine de $A.

Pour une caresse sur les seins, il faudra compter environ deux cents $A et pour des demandes plus osées, vous devrez vous référer au cours du $A qui risque d’être bien agité ce soir là.
Les amateurs de scénario lubriques et délicieusement pervers, pourront aussi vendre aux enchères, leur … complice. Nous organiserons d’ailleurs, spécialement pour eux, une petite vente publique vers minuit. Les vendeurs devront s’inscrire dès leur arrivée pour figurer dans le catalogue de la vente. Nous vous invitons donc à être l’heure si vous ne désirez pas manquer les bonnes affaires de la soirée.

Pour motiver les joueurs, les meilleurs vendeurs, négociateurs, et surtout négociatrices, seront récompensés par de nombreux cadeaux offerts à votre départ en contre partie du pactole que vous aurez amassé.
Cupidon et Les Saint-Amour 
Rejoignez-nous au Cupidon à partir de 22h.
Le Cupidon 3, rue Villedo paris 75001
Réservation par sms : 06.63.96.32.66

Étiquettes :

%d blogueurs aiment cette page :